Tout savoir sur les installations d’appareillage électrique

appareillage électrique

Connaître les bases de l’électronique est essentiel si on souhaite s’attaquer aux petites bricoles de la maison. Entre les différents disjoncteurs, la couleur du fil et les prises de courants, il est très facile de perdre le fil. C’est pour cette raison que dans cet article, on vous livre un guide basique de l’installation des appareillages électriques.

L’installation d’un circuit électrique

Tout bricoleur qui se respecte doit connaître les principes de fonctionnement d’un circuit électrique. Un réseau électrique digne de ce nom doit comporter obligatoirement un disjoncteur de branchement ou disjoncteur différentiel efficace, une prise de terre de qualité, des conducteurs en bon état et enfin des raccordements électriques protégés par une gaine ou des baguettes rigides. Il peut également comprendre d’autres éléments comme des compteurs, un tableau, un délesteur, un interrupteur différentiel ou encore un contacteur.

L’installation d’une prise de courant

D’après les dernières normes indiquées par la loi, une cuisine de 4m² et plus doivent disposer d’au moins six prises dont quatre situées au-dessus du plan de travail. Pour une surface inférieure à celle indiquée, trois prises sont nécessaires. En ce qui concerne la salle de bain, il faut qu’elle soit dotée d’une prise très basse tension. Les séjours eux devront être équipés de 5 socles minimum pour une superficie de 4m². Pour une chambre, une prise électrique est largement suffisante même si plus ne serait pas de refus.

L’installation électrique de l’éclairage

D’après les normes NFC 15-100, il est indispensable d’installer au moins un éclairage centré commandé par un interrupteur situé à proximité de l’entrée de la pièce à une hauteur de 0,90m et 1,3m. Si vous devez ajouter un éclairage à une installation préexistante, on doit tout d’abord repartir d’une boîte de dérivation. De là, vous devez installer vos conducteurs sous une goulotte, une baguette ou un plinthe en PVC. Le fil bleu ira directement à la douille, le fil de terre (vert/jaune) sera directement connecté au luminaire et le fil de phase rouge passera par l’interrupteur. Il faut noter qu’un circuit doit comporter au maximum 8 points d’éclairage c’est-à-dire 300VA max.

L’installation électrique du chauffage

Rien de pire qu’avoir son chauffage en panne en plein hiver. En attendant les réparateurs, il est souvent indispensable de mettre la main à la pâte avant de mourir complètement de froid. Pour cela, il est crucial de connaître le principe de fonctionnement de l’installation du chauffage électrique. Pour suivre la norme, un disjoncteur doit être installé par tranche de puissance totale c’est-à-dire 20A par tranche de 4500W. Il est également indispensable de consacrer un circuit à l’alimentation du chauffage par exemple et ne l’utiliser pour aucun autre appareil.

L’installation électrique des réseaux de communication

Avec l’émergence d’internet et la présence d’écrans et d’objets connectés, il est désormais indispensable d’installer des circuits spécialement dédiés au réseau de communication notamment relié à internet mais aussi pour la mise en place d’une communication interne à travers les interphones par exemple. Pour mettre en place un réseau de communication dans votre maison, il faut disposer au minimum de deux prises RJ45 juxtaposées dans le séjour. S’il s’agit d’un T2 une prise supplémentaire doit être installée dans une autre pièce.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *