Toiture plate : les techniques pour l’isolation

isolation-toiture

La toiture plate est la signature du style de maison contemporaine et moderne. Cependant, c’est une toiture avec une configuration exceptionnelle. Cela rend également l’isolation assez particulière. Cela inclut les techniques utilisées ainsi que les matériaux à choisir.

Les techniques

La toiture chaude est une des techniques pour isoler une toiture plate. Cela consiste à poser une couche isolante sur le toit via l’extérieur. C’est une technique qui ne touche pas l’espace intérieur. On viendra ensuite poser une membrane étanche sur l’isolant afin de protéger toute l’installation. Ce qui est aussi intéressant avec cette technique, c’est que cela nécessite peu d’entretien et ne vient pas diminuer l’espace intérieur.

Outre cela, il y a aussi la toiture froide. Contrairement à la toiture chaude, l’isolant se pose sous la toiture. C’est une option peu onéreuse, mais aussi jugée dépassée. En effet, la performance de cette technique laisse à désirer. Il y a une lame d’air entre le toit et l’isolant. Ce petit espace favorise l’humidité. Cela a de lourdes conséquences sur le long terme. C’est pour cela qu’il vaut mieux consulter une entreprise de toiture dans le Hainaut avant de se décider de la technique à adopter.

Par ailleurs, on a la technique de la toiture inversée. D’une manière simplifiée, c’est comme la toiture chaude, mais à l’inverse. En effet, la membrane d’étanchéité est posée directement sur le toit. Sur cette membrane, se place l’isolant. Ce qui fait que l’isolant est exposé directement aux intempéries. C’est une option plutôt réservée pour les toitures végétales. En effet, l’isolant perd de sa performance au fil du temps sous l’effet de l’eau de pluie.

La quatrième technique s’appelle la toiture combinée. Cette fois-ci, on a droit à deux couches isolantes. Ce qui fait de cette technique la mieux performante. Il s’agit d’un mélange de la technique de la toiture chaude et de la toiture inversée. Cela dit, on pose une autre couche de membrane d’étanchéité sur la première couche d’isolant.

Le choix de l’isolant

Là encore, il est question de choisir une option tout en tenant en compte des détails techniques importants. Ne pas hésiter à demander l’avis des professionnels. Si le budget fait partie de ces critères, la technique choisie est également un critère décisif. Sans oublier le climat de la région où l’on se trouve. A titre d’exemple, comme mentionnée, la technique de toiture inversée n’est pas conseillée dans les régions où la pluie est abondante.

Suivant ces critères, on a alors le choix entre différents matériaux. A savoir la laine de verre. C’est un isolant très utilisé et très connu depuis assez longtemps. Il y a aussi le polystyrène expansé ou la perlite expansée. On a la mousse polyuréthane compacte, le verre cellulaire, l’argile expansée et la toiture végétalisée.

Toute somme, la toiture plate est assez technique et la technique d’isolation doit être choisie avec soin. Dans tous les cas, il y a une erreur qu’il faut surtout éviter pour avoir une bonne isolation qui perdure dans le temps. Ne jamais négliger l’entretien du toit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *