Rénover son châssis : l’essentiel à savoir avant de lancer les travaux

rénovation des châssis

Si en plein hiver vous sentez un petit courant d’air alors que toutes les fenêtres sont fermées, vos châssis sont certainement défaillants. Toutefois avant de procéder à la rénovation de tous vos châssis de fenêtre, il est important de faire le point sur la situation avant de lancer les travaux. Dans cet article, on vous dit tout ce dont vous avez besoin savoir avant de passer à la rénovation de vos châssis.

Vérifier l’état des châssis

Avant de lancer les travaux, il est important tout d’abord de vérifier par soi-même l’état des châssis. Pour ce faire, il faut tout d’abord examiner le scellement de la maçonnerie. Dans une majorité des cas, les problèmes d’étanchéité dans la maison proviennent uniquement d’une détérioration du scellage. Dans ce cas, la rénovation de châssis n’est pas nécessaire. Il suffit de faire appel à un maçon pour le renforcer.

Dans d’autres cas, c’est le dormant ou la partie fixe du châssis qui est abimé. Si c’est la seule partie du châssis qui est à l’origine des problèmes. On peut facilement le remplacer chez son fabricant de châssis. Toutefois, si on voit que les châssis ne sont plus en état, il est indispensable de faire appel à https://aaschassis.be pour les rénover. C’est le cas surtout quand les matériaux sont gravement détériorés par les intempéries ou encore après une infraction.

Critères pour choisir les matériaux du châssis

Au moment de la rénovation de son châssis, il faut choisir un nouveau matériau. Le choix de ce dernier ne doit pas se faire au hasard et répondre à un nombre important de critère notamment votre situation géographique, le type d’isolation que vous souhaitez mais aussi votre budget.

Sa situation géographique

Dans le choix de son châssis, il est crucial de prendre en compte l’emplacement de la maison. En effet, ce critère détermine le type d’agression auxquels votre châssis sera exposé. Si vous vivez dans une zone où l’humidité est assez forte, on évitera le bois. Présentant une très faible résistance à l’eau, le bois risque de pourrir assez vite dans une zone où les précipitations sont assez élevées.

A l’inverse, une maison à proximité d’une plage sera plus exposée aux rayons UV du soleil. Aussi, il faut éviter le PVC qui a tendance à se déformer face à une forte chaleur.

Le type d’isolation

Chaque matériau dispose d’une capacité isolante différente. Sur ce point, le bois remporte la première place. Considéré comme un des meilleurs isolants pour châssis, il garantit chaleur en hiver et fraîcheur en été. L’aluminium quant à lui est un vrai pont thermique. Toutefois, il existe aujourd’hui des types d’aluminium qui sont de meilleurs isolants que ses ancêtres.

Le budget

Si vous êtes à la recherche d’un châssis abordable, le PVC est le matériau qui correspond à votre budget. Toutefois, en termes de rapport qualité-prix l’aluminium dépasse largement le PVC avec une meilleure performance isolante et une plus grande résistance aux intempéries. Le bois demeure un des matériaux les plus chers sans compter les frais d’entretien au fil du temps.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *