Que faut-il savoir pour installer des panneaux photovoltaïques pas cher ? 

installation panneaux photo-voltaique

L’installation de panneaux photovoltaïques revient aux professionnels. Il est préférable de confier la tâche à un expert en matière d’énergie renouvelable. L’idéal serait de demander plusieurs devis avant de décider sur le prestataire. Il y a quelques notions à prendre en considération pour réaliser une bonne affaire, sans faire de compromis sur la qualité.

Quelques éléments déterminant l’installation de panneaux photovoltaïques

Le passage à l’énergie solaire requiert tout un investissement. La rentabilité arrive seulement après une décennie ou un peu plus. Le devis comprend différents composants. Il y a principalement le coût des équipements. Le champ photovoltaïque est constitué de plusieurs plaques. Son prix varie entre 900 et 4500 euros selon la puissance crête. C’est le nombre maximum de kilowatts produits lorsque le soleil est au beau fixe. Le système inclut également des supports qui maintiennent les panneaux sur le toit. Puis, il y a le régulateur couplé avec un onduleur. Le coût des batteries est encore plus important que celui des plaques. Différents critères déterminent le tarif notamment l’intensité et le type de technologie déployée.

La proposition englobe le prix des fils spéciaux pour le solaire ainsi que divers accessoires de connexion. En ce qui concerne le coût de l’installation, il change d’un prestataire à l’autre. Les entreprises les plus sérieuses offrent une garantie pour le matériel et assurent une main-d’œuvre gratuite en cas de réparation. Souvent, l’étude effectuée en amont de l’implémentation est facturée au client. Des sites tels que devis panneaux-voltaique.com permettent de faire le bon choix de prestataire. Ces plateformes invitent à comparer les fournisseurs les plus proches avant de décider. Ce serait dommage de faire venir des techniciens depuis des centaines de kilomètres. Il faut se pencher sur le prix, sans nécessairement se focaliser sur les tarifs les moins chers. Le mieux serait de chercher le meilleur rapport qualité-prix. Des prestations supplémentaires telles que le service après-vente font la différence.

Des aides possibles pour le financement de la transition énergétique

Divers dispositifs d’aides encouragent les ménages à passer au solaire. L’administration apporte sa contribution pour la transition énergétique de différentes manières dont le financement des travaux. Il y a notamment les subventions octroyées par l’ANAH ou agence nationale de l’habitat. Cette entité intervient pour les installations qui visent à rendre une maison plus écologique. Elle s’adresse essentiellement aux ménages avec des revenus modestes. Pour bénéficier d’une aide, il faudra présenter un devis. Le déploiement du champ photovoltaïque devrait être fait par un professionnel. Cet expert doit normalement déclarer ses activités. L’éligibilité du demandeur de subvention dépend de différents critères. L’ANAH se penche sur puissance crête des plaques. Réalisée en amont de l’installation, l’étude de faisabilité devrait assurer la sécurité du site.

Une maison de taille moyenne a besoin d’environ 20 m2 de panneaux. Il faudra que la toiture du bâtiment permette la fixation des modules photovoltaïques. Pour l’aide financière en question, l’agence prend en charge 35 à 50 % de budget. Seuls les logements de plus de 15 ans peuvent bénéficier de ce soutien. Autres variantes envisageables, les programmes « habiter mieux » et « aide pour la solidarité écologique » attribuent une subvention de 2000 à 3000 euros. La nouvelle installation devrait tout de même améliorer significativement la performance énergétique du logement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *